• Fluctuat nec calefit

      En cas de paye de mai plus généreuse que le lait de la vache de race normande en globules gras à cette période de l'année, j'avais promis à mon eucaryote préféré que je lui ramènerai à la maison de la glace Berthillon. Problème : nous ne possédons pas de sac isotherme. Y en avait chez Auchan, mais moches et made in China. Quitte à faire la fine bouche, je me suis dit que je ferais tout aussi bien d'en tenter la fabrication.

      La quête d'un patron/tuto de sac isotherme m'a rapidement amenée au patron de lunchbag gratuit Elsa de Mouna Sew sur lequel je me suis arrêtée en raison de sa forme harmonieuse et de son volume parfait pour l'emploi. Comme son nom l'indique, on pourra également en faire usage pour transporter un repas chaud. Une vidéo utile complète les explications (note à moi-même : penser à faire ce billet sur les musiques de vidéos/tutos couture). Des kits avec un matériau isolant adéquat sont proposés à la vente, mais j'ai préféré faire avec ce qui traînait en stock, soit, par ordre d'apparition : 

    Fluctuat nec calefit

    1 - satin de coton "ma rivière de morues" entoilé et enthé-é pour correspondre à la couleur des anses en ruban de gros grain cousues à la surface.
    2 - molleton soya mix Vliestruc
    3 - film plastique moelleux de faible épaisseur récupéré d'un emballage de colis.
    4 - couverture de survie (film plastique imprégné d'aluminium).
    5 - satin de coton "morue pour la journée" dans sa blancheur originelle.
    + 1 fermeture noire (pas très calorifugeage-friendly, mais bon c'est de récup alors quelque part ça doit être fonte des glaces-friendly)
    L'épaisseur finale ne dépasse pas 5mm.

      Le plus compliqué dans ce modèle est de gérer le contour des angles. J'ai eu pour ma part tendance à vouloir garder trop de tissu à l'extérieur pour prévenir le gondolement des autres couches à l'intérieur, ce qui fait que mes coins n'étaient pas bien sortis, j'ai du tous les reprendre pour un résultat potable. La progression de la couverture de survie sous le pied de biche n'est pas évidente non plus.

      Je me suis également dévoyée sur l'emplacement des anses en posant les bandes de thermocollant au petit bonheur la chance. Celles-ci sont donc plus médiales que ce qui est prévu sur le patron, et un œil attentif distinguerait quatre beaux points au stylo près de la fermeture. Voyant d'ailleurs le manque de tenue de mon tissu extérieur malgré ces bandes de thermocollant sous les anses, j'ai fini par l'entoiler entièrement au G700.

    Fluctuat nec calefit

    Sac vide

      La doublure du sac se coud en dernier. J'aimais le rendu très frais du sac sans, équivalent visuel du  "pschhiiiiitt" de la bière qui fait perdre 3°C d'un coup.

    Fluctuat nec calefit

      Mais la doublure est nécessaire pour protéger la surface du film aluminisé.

    Fluctuat nec calefit

      Voilà donc un sac suffisamment beau et performant pour la besogne à laquelle on l'assigne, image des spicules de glace faisant foi après 45 minutes de balade par 20°C jusqu'à la maison. Je suis très contente d'avoir trouvé ce petit patron bien foutu, et vous le recommande !

    Fluctuat nec calefit

     **********

      PS : Bien sûr, si vous en possédez une, le choix reste vôtre de mettre votre couverture de survie au service de fins plus nobles, comme semblait y inciter l'emballage de la mienne.

    Fluctuat nec calefit

    Dame blanche (voire un peu grise : "hihi, je t'ai fait peur, ça va ?")

    Fluctuat nec calefit

    Ami de la montagne en méditation pleine conscience. Ne pas déranger.
    Quoiqu'en mode pleine conscience il vous repère de toute façon à 20km.


  • Commentaires

    1
    corinne
    Mardi 26 Juin 2018 à 18:06

    bonjour,

    outre le fait de son utilité, je le trouve très beau (j'adore ce tissu). je ne connais pas cette marque de glace, mais cela vaut certainement le travail effectué pour s'en régaler.

      • Mardi 26 Juin 2018 à 22:26

        En effet, ce sont les meilleures glaces que j'ai pu goûter à Paris !

    2
    Mardi 26 Juin 2018 à 19:59

    Il est superbe et va parfaitement avec le chic Berthillon.

    3
    lorln
    Mardi 26 Juin 2018 à 21:35

    Sympa ce petit sac !

    Moi, j'adore les glaces Fauré (un artisan glacier ariégeois) mais elles sont rares !!!

      • Mardi 26 Juin 2018 à 22:27

        Je ne connaissais pas ! Et je ne connais pas l'Ariège non plus d'ailleurs :-(

    4
    Marie
    Mercredi 27 Juin 2018 à 06:56

    Comme d'hab', ingéniosité, belles finitions, objet utile. Vive le pouvoir de la couture :) (et les glaces qui donnent de la motivation !)

    5
    tica
    Mercredi 27 Juin 2018 à 15:31
    tica

    merci pour le lien du patron astucieux, je me le mets de côté immédiatement. La gourmandise a du bon parfois :)

    6
    Mercredi 27 Juin 2018 à 21:13
    Merci pour le retour sur ce patron qui me fait de l’oeil. J’attends aussi d’en avoir besoin pour me lancer. Ça va peut-être venir avec chéri qui va peut-être avoir besoin d’amener sa gamelle ...
      • Vendredi 29 Juin 2018 à 11:12

        C'est un bon plan pour utiliser des chutes en tout cas.

    7
    Liseli
    Jeudi 28 Juin 2018 à 12:15

    Zut de zut... mes couvertures de survies utilisées comme rideaux me manquaient déjà depuis mon déménagement, maintenant même celle qui s'était déchirée me manque!

    Merci beaucoup pour ce retour, je pense que je tenterai un de ces quatre, le seul sac isotherme trainant à la maison ne permettant pas de garder de la glace congelée entre le congélateur du supermarché et la caisse.

    Et merci surtout tellement pour l'hilarité devant les deux dernières images et leurs commentaires! Par chez moi, ils sont moins rigolos... mais du coup, on a droit à un côté argenté et un côté doré, pour être accordé à ses chaussures!

      • Vendredi 29 Juin 2018 à 11:16

        Dans mon imaginaire, une couverture de survie était bien ce truc tout fin doré d'un côté et argenté de l'autre qui fait cr-cr-cr quand on le prend en main. Mais celle-là, qui venait d'un magasin de sport je crois, était plus épaisse.

        N'empêche que la narration de la première image n'est vraiment pas univoque !

    8
    cyqlaf
    Vendredi 13 Juillet 2018 à 14:44
    cyqlaf

    Je rattrape mon retard ... et je trouve qu'une bonne glace dans une aussi belle glacière est une superbe idée !!!

      • Mardi 17 Juillet 2018 à 11:41

        Elle est également complaisante envers quelques bières !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :